Le Minhaj Salafi(la voie de ceux qui suivent les pieux predecesseurs)

Publié le par StairwayToHeaven

As'alamû 'alaykoum wa rahmatoullah wa barakatouhou,

J'ouvre cet article afin d'exposer ,si ALLAH le veut, les bases du Minhaj(voie) salafi.

Contrairement aux idées recues, le minhaj salafi ne suit pas d'autre chemin que celui de DIEU par le biais du Coran et de la sunnah du prophète(Paix et bénedictions soient sur lui) 

Le Minhaj as Salafi repose sur le Coran et la Sounnah authentique. C’est la religion de l’Islam pure, libérée de tout ajout, diminution ou altération. C’est adhérer à la voie du Messager (Paix et bénédiction d'Allah sur lui)et des vrais croyants, les pieux prédécesseurs (As-Salaf us-Salih).

 

Qui sont les salafs?

As-Salaf us-Salih (ou brièvement : les Salaf) fait allusion aux trois meilleures générations de musulmans qui sont :
- Le Prophète
(Paix et bénédiction d'Allah sur lui) qui a dit à sa fille Fatima : « Quel bon Salaf je suis pour toi. »,
- les compagnons du Prophète
(Paix et bénédiction d'Allah sur lui) ( Sahabas ),
- ceux qui les suivent
immédiatement (Tabi’in : suivants)
- et ceux qui suivent les Tabi’in
.(Tabi’Tabi’ines) 

En effet tous ceux-ci ont été loués par le Prophète (Paix et bénédiction d'Allah sur lui) quand il a dit : 
->« Les meilleures de ma communauté sont ma génération, celle qui vient après et celle qui vient après »
 (rapporté par Boukhary et Muslim)

Qui sont les Salafis ?

La description de « Salafi » s’applique à toute personne qui se cramponne vraiment aux Salafs. Ce n’est pas l’attachement à une personne singulière ou à un groupe de personnes, c’est l’attachement à une voie qui ne se détournera jamais du chemin du Prophète (Paix et bénédiction d'Allah sur lui) , de ses compagnons et de ceux qui les suivent vraiment. De plus la Salafia ne repose pas sur le fait de suivre un Cheikh en particulier ou un imam, c’est une adhésion au Coran et à la Sounnah authentique comme l’ont compris et pratiqués l’ensemble des pieux prédécesseurs (as-Salaf us-Salih). Le véritable Salafi met en valeur le TAWHID qui est le fait de vouer tous nos actes d’adoration à Allah exclusivement : dans l’invocation, dans la demande du secours, dans l’appel au refuge dans la facilité et la difficulté, dans l’immolation, dans le serment, dans la crainte, dans l’espoir, dans la confiance totale en Lui ...

Le véritable Salafi cherche activement à réprouver le CHIRK (polythéisme) par tous les moyens. Il sait que la victoire est impossible sans le Tawhid et que le Chirk ne peut se combattre par lui même (c’est-à-dire : ce n’est pas avec une forme de Chirk que l’on peut combattre le Chirk). Le véritable Salafi adhère à la Sounnah du Prophète (Paix et bénédiction d'Allah sur lui) et de ses compagnons après lui.  

->Le Prophète (Paix et bénédiction d'Allah sur lui) a dit : « Cramponnez vous à ma Sounnah et à la Sounnah des califes biens guidés après moi. Mordez-y à pleine dent et méfiez vous des choses forgées car toute chose forgée est une innovation, et toute innovation est un égarement, et toute égarement est dans le feu » (Tirmidhi, Abû Dawud)

Le véritable Salafi fait revivre la Sounnah du Prophète (Paix et bénédiction d'Allah sur lui)  dans son adoration et dans son comportement, ce qui fait de lui un étranger parmi les gens comme le Prophète (Paix et bénédiction d'Allah sur lui) a dit : 

->« l’Islam a commencé étranger, et il redeviendra étranger comme il a été auparavant, et « Touba » pour ces étrangers » (Mouslim)

->Et dans une autre version : « Touba pour ceux qui purifient et corrigent ce que les gens ont corrompu de ma Sounnah. » (Hadith sahih, as silsilat us sahiha du Cheïkh Al Albani n°1273 .)

Et dans une autre version : (Hadith sahih, as silsilat us sahiha du Cheïkh Al Albani n°1273 .)

Le véritable Salafi ordonne le convenable et interdit le blâmable. Il met en garde contre le Chirk, l’innovation, les chemins imprudents (qui manquent de preuves) et contre la déviation en désapprouvant les groupes. Allah a dit : "Que soit issue de vous une communauté qui appelle au bien, ordonne le convenable, et interdit le blâmable. Car ce sont eux qui réussiront."  (Sourate 3, verset 104) 

Le véritable Salafi ne fait pas partie de ces gens, comme les Khawarij, qui considèrent la plupart des musulmans comme des Koufars (mécréants).

Il n’est pas comme les Chiites qui insultent les Sahabas, qui prétendent que le Coran a été altéré, qui rejettent la Sounnah authentique  et qui vouent une adoration à la famille du Prophète(Paix et bénédiction d'Allah sur lui).

 
Il ne fait pas partie des Qadariya qui renient le décret d’Allah (Qadar).

 
Il ne fait pas partie des Mourjiah qui prétendent que la foi consiste en des paroles uniquement et non en des actes.


Il ne fait pas partie des Mou’tazila qui renient les attributs d’Allah.

 
Il ne fait pas partie des Soufis  qui adorent les tombes et revendiquent l’incarnation divine et qui disent : « Dieu nous ne t’adorons pas pour Ton Paradis ni par crainte de l’Enfer, car c’est l’adoration des commerçants ».

 
Il ne fait pas partie des Mouqallidoun ( ceux qui suivent quelqu’un aveuglement )qui insistent sur le fait que chaque musulman doit obligatoirement adhérer au Madh’hab (école juridique) d’un Cheikh ou d’un imam en  particulier, même quand ce Madh’hab est en contradiction avec les textes clairs du Coran et de la Sounnah authentique.
 

 
Les véritables Salafis sont Ahl us Sounnah wal Jama’a, et ils sont le groupe victorieux (Ta-ifat ul Mansura) et la faction sauvée (Firqat un-Najiya) qui a été décrite dans le Hadith suivant :

 

 

->« Un groupe (Ta-ifat) de ma communauté (Oumma) sera toujours assisté par la victoire, sans se soucier de ceux qui lui nuisent jusqu’à la dernière heure » (Ahmad)


->Et « Ma communauté se séparera en 73 factions (Firqat) : toutes sont au feu, sauf une d’entre elles : ce que moi-même et mes compagnons suivons » (Tirmidhi)

 

 

 

Avec ce que l’on vient de citer comme arguments authentiques et comme bonne compréhension, le musulman n’a pas d’autre choix que celui d’être Salafi (c’est à dire suivre convenablement et respectueusement les pieux prédécesseurs). En faisant cela il s’engage dans un chemin qui est garanti par le succès, la victoire, la sécurité et le salut contre le feu  de l’enfer... 

1 – Dire que la Salafia est un mouvement ou un parti (Hizb). Il doit être clair que le Manhaj as Salafi n’est ni plus ni moins que : l’Islam. C’est le véritable Islam avec tous ses enseignements et tout ce que cela implique. Toute personne qui parle de cela sans en faire partie, c’est comme s’il parlait de l’Islam sans en faire partie ! Car c’est l’enseignement du Coran et de la Sounnah authentique à la lumière de la compréhension et de la pratique des Salafs : un mouvement sous-entend quelque chose de temporaire ou bien réactionnaire, alors que le Manhaj as Salafi est seulement le chemin véritable, constant et béni de tous les prophètes. 

 

 

2 – Penser ou revendiquer que la Salafia est un cinquième Madh-hab attribué à Cheikh Al Islam Ibn Taymiya, Cheikh Al Islam Mouhammad ibnou ‘Abdil Wahhab, Cheikh ibnou Bâz ou cheikh al Albani est une grave erreur. Comme il a déjà été cité précédemment, les sources des Salafis sont le Coran, La Sounnah authentique et la méthodologie des Salafs : Si ces savants s’appuient sur ces sources dans leurs Ijtihads (effort de réflexion) alors nous prenons ce qu’ils disent, non pas parce qu’ils l’ont dit mais parce qu’Allah ou Son Messager l’ont dit ou ont appelé à cela, directement ou indirectement. Cette règle s’applique à tous les savants, à toutes les époques. Nous prenons d’eux tout ce qui est conforme au Coran et à la Sounnah et nous rejetons tout ce qui n’en fait pas partie. La Da’wa as Salafia est contre toute forme de Hizbiya (allégeance sans fondement à un partie, une secte, une race, une nationalité, etc…). La seule allégeance permise est l’allégeance à Allah et à Son Messager et tous ceux qui le suivent. Le leader de tous les Salafis est le Prophète Mouhammad (Paix et bénédiction d'Allah sur lui) . Nul ne doit être respecté, obéit et suivit autant qu’Allah et Son Messager. 

3 - Prétendre que la Da’wa as Salafia appelle les musulmans à ne pas être organisés dans leur comportement et dans leur méthode de travail est une autre erreur. Travaillons de façon à être organisés et ordonnés, comme nous l’a enseigné le Messager (Paix et bénédiction d'Allah sur lui) à maintes reprises mais nous devons éviter toute forme de Hizbiya qui sont des maladies destructrices comme on l’a décrit plus haut. les musulmans à ne pas être organisés dans leur comportement et dans leur méthode de travail est une autre erreur.  

4 – La Da’wa as Salafia accorde une grande importance à Tarbiya (éducation et culture). Mais ce n’est pas un simple processus d’éducation intellectuelle, c’est plutôt un processus complet qui a pour but de former des musulmans qui comprennent leur religion et qui la pratique de la meilleure manière.  

 

Cette explication est extraite du très bon site http://www.al.baida.online.fr/accueil.htm , et je pense qu'il est important d'informer les gens des realités d'un vrai salafis, afin d'effacer les préjugés.

 

Publié dans Minhaj(voie)

Commenter cet article

adil 08/03/2015 01:41

Suivre les écoles c'est suivre le Coran et la Sunna selon la compréhension des salafs, c'est s'attacher à des chaines de transmission qui remontent au prophète prière et paix surlui, par exemple l'imam Malik qu'Allah l'agrée à appris de Nafi', qu'Allah l'agrée qui était le serviteur de Ibn 'Omar qu'Allah l'agrée, qui était compagnon du prophète prière et paix sur lui.
Suivre les écoles c'est suivre la voie des grands savants de la Ummah depuis 1400 ans.
l'imam Nawawi était Shafi'ite, Bukhari aussi,qu'Allah l'agrée lui qui a écrit Le sahih, donc si lui a fait du Taqlid, c'est qu'il y a une très bonne raison.

adil 08/03/2015 01:35

Et j'aimerai comprendre comment on fait pour suivre le coran et la sunnah sans maitriser l'arabe, la science des rapporteurs de hadiths, l'abrogé et l'abrogeant, la science du hadith, connaitre tous les hadiths ( par exemple l'imam ahmad qu'Allah l'agrée en connaissait près d'un million), le Coran aussi, les causes de descente, le tafsir des sahaba qu'Allah les agrée et leur parole, il y a tellement de choses à savoir qu'ils nous est impossible de puiser nous même dans le coran et la sunna, d'ailleurs quand tu prend un Hadith de Bukhari, tu fais du Taqlid, puisque tu ne peux pas vérifier que le hadith est sahih, et si c'est Albani qui l'authentifie c'est toujours du Taqlid.
Mon frère le Taqlid c'est s'en remettre à plus compétent que soi dans la chari'a, et notemment les 4 grands imams t leurs élèves qui suivaient la sunna mieux que nous et la connaissait, ils maitrisaient l'arabe et toute les sciences du hadith et du coran.

adil 08/03/2015 01:27

Pourquoi les Imams Abu Hanifa, l'Imam Malik, Shaf'is, et Ahmed qu'Allah les agrée n'était pas des Salafs?
Depuis quand Ibn Taymiyah ou Albani sont des salafs
Vous suivez le coran et la Sunnah selon votre compéhension et celle de MohammedIbn Abdelwahab et surement pas des salafs.

yacine 18/04/2013 22:17


Salam Alik


 


Tu dis que etre Salafi ca ne veut pas dire se revendiquer de Ibn Taymiyya , ibn Baz, outeymine, Mohhamed ibn Abdelwahhab etc.. Mais c'est le cas jusqu'a preuve du contraire et on le voit
clairement


autant dire Ahl as Sunna wa AL Jama"a dans ce cas la..


 


Par exemple dans les sunnite (ahl as suna wa al jama"a) justement il y a les ach'ari (pour ne pas dire presque TOUT les sunnite du monde, Maturidi, etc.. qui ne se reclament pas d'eux, et
pourtant on ne dis pas ce sont des Salafis.


 


C'etait pour faire la difference, apres si tu veut les appeler "Salafi" il y a as de souci mais c'est juste que c'est pas le cas dans ce qu'on voi :)


 


Salam Aleikoum wa Rahamtoullah 


 

Abd EL KADER 07/08/2009 01:11

Salamahleykom wa rahmatullah   Un frere ma donner ce site machaallah comment peut on devier apres des explication telle que celle la.